Skip to main content
King County logo
Les bébés et les enfants de 6 mois et plus peuvent maintenant se faire vacciner contre le COVID-19

Les vaccins Moderna et Pfizer COVID-19 sont maintenant autorisés pour une utilisation d’urgence pour toute personne âgée de 6 mois et plus.

Les sites de vaccination attendent des fournitures et se préparent à servir les patients les plus jeunes, ainsi, tous les sites vaccinaux ne seront pas prêts immédiatement à vacciner ce groupe d’âge. Davantage de rendez- vous de vaccination devraient être disponible au début du mois de juillet.

Rendez-vous au site : Se faire vacciner dans le King County afin de trouver les centres vaccinaux et les rendez-vous.

Les informations sur la manière de se faire vacciner sont fréquemment mises à jour. Nous nous efforçons de faire traduire les mises à jour le plus rapidement possible, mais il peut y avoir un retard en raison du temps nécessaire à la traduction et à l'affichage sur le site web. Nous vous remercions de votre patience.

Les mises à jour les plus récentes sont en anglais sur le site kingcounty.gov/covid/vaccine.

Toutes les personnes âgées de 5 ans et plus sont actuellement admissibles à la vaccination contre le COVID-19. À l’heure actuelle, les vaccins contre le COVID-19 ne sont pas autorisés pour les enfants de moins de 5 ans. Des essais cliniques sont en cours pour les jeunes enfants.

En savoir plus sur l'admissibilité et la vaccination dans le King County.

Premières injections de rappel (pour les 5 ans et plus)

Toute personne âgée de 5 ans et plus doit recevoir une dose de rappel (booster) pour être entièrement protégée :

  • Cinq mois après la deuxième dose de Pfizer ou de Moderna (REMARQUE : Les personnes qui sont immunodéprimées pourront recevoir plus de doses. Obtenez un rappel 3 mois après la dernière dose de votre première série.)
  • 2 mois après une dose du vaccin Johnson & Johnson (J&J)

Deuxièmes injectons de rappel

Les personnes qui devraient recevoir une deuxième injection de rappel des vaccins COVID de Pfizer et de Moderna :

Également éligible :

  • 18 ans et plus qui ont reçu J&J pour leurs doses primaires et de rappel

Si vous êtes éligible, vous pourrez obtenir le 2ème booster au moins 4 mois après votre 1er rappel.

Le CDC recommande à toute personne âgée de 5 ans et plus dont le système immunitaire est modérément ou gravement affaibli (immunodéprimé) de recevoir une troisième dose de vaccin. La troisième injection fait partie de leur série vaccinale initiale, et non d’un rappel (booster).

Toute personne âgée de 12 ans ou plus qui est modérément ou gravement immunodéprimée doit également recevoir 2 doses de rappel.

Si vos 2 premières doses étaient de Pfizer/Moderna :

  • Dose supplémentaire : Pfizer/Moderna, au moins 1 mois après la deuxième dose
  • 1er rappel : Pfizer/Moderna, 3 mois après la troisième dose
  • 2ème rappel : Pfizer/Moderna, 4 mois après le 1er rappel
  • Donc, 5 doses au total

Si vous avez eu J&J (Johnson & Johnson) pour votre première dose :

  • Dose supplémentaire : Pfizer/Moderna, 2 mois après une dose de J&J.
  • 1er rappel : Pfizer/Moderna, 2 mois après la dose supplémentaire
  • 2ème rappel : Pfizer/Moderna, 4 mois après le 1er rappel
  • Au total, dans ce cas, 4 doses.

Visitez le site Se faire vacciner dans le King County pour connaître les lieux et les rendez-vous de vaccination.

Le vaccin contre la COVID-19 est gratuit quel que soit votre statut d'immigration ou d'assurance maladie. Le vaccin sera pris en charge par Medicare, Medicaid et la plupart des assurances privées, et le coût du vaccin sera également couvert pour les personnes non assurées.

Les prestataires fournissant le vaccin contre la COVID-19 ne pourront pas :

  • vous faire payer le vaccin ;
  • vous facturer directement des frais d'administration, des quotes-parts, ou d'une coassurance ;
  • refuser la vaccination à toute personne qui n'a pas de couverture d'assurance maladie, qui est sous-assurée ou qui se trouve hors réseau ;
  • facturer une visite au cabinet ou d'autres frais au bénéficiaire si le seul service fourni est la vaccination contre la COVID-19 ;
  • exiger des services supplémentaires pour qu'une personne reçoive le vaccin contre la COVID-19 ; toutefois, d'autres services de santé pourront être fournis en même temps et facturés comme il se doit.

Les prestataires de la vaccination contre la COVID-19 pourront :

  • demander le remboursement approprié au plan ou au programme du bénéficiaire (exemple : assurance maladie privée, Medicare, Medicaid) pour les frais d'administration du vaccin. Cependant, les prestataires ne pourront pas facturer le solde de la facture à la personne vaccinée.

Public Health – Seattle & King County (Le service de santé publique de Seattle et du comté de King) et d'autres organismes offrent des cliniques de vaccination gratuites. La distribution équitable est une priorité pour ces cliniques. Vous trouverez de plus amples informations sur notre page Se faire vacciner dans le King County.

Les vaccins contre la COVID-19 subiront des essais cliniques rigoureux au cours desquels des milliers de participants à l'étude recevront le vaccin. La Food and Drug Administration (FDA) évaluera les données des études scientifiques dont il est question pour déterminer l’innocuité et l'efficacité de chaque vaccin. La FDA s'appuie sur l'analyse et les recommandations d'un groupe consultatif de scientifiques et d'experts indépendants, le Vaccines and Related Biological Products Advisory Committee [Comité consultatif des vaccins et produits organiques connexes] (VRBPAC) [ en anglais uniquement]. Les réunions du VRBPAC sont ouvertes au public.

Un groupe consultatif de scientifiques et d'experts indépendants fournira une analyse objective et approfondie de l’innocuité et de l'efficacité. Le groupe consultatif fera également des recommandations à la FDA sur l'homologation des vaccins. Les réunions du groupe consultatif seront ouvertes au public.

Si un vaccin répond aux normes d’innocuité et d’efficacité de la FDA, la FDA pourra rendre le vaccin disponible aux Etats-Unis par licence traditionnelle ou autorisation d'utilisation d'urgence.

Une fois que la FDA aura pris sa décision, un deuxième organe consultatif indépendant d’experts en immunisation, le Comité consultatif américain sur les pratiques d’immunisation (ACIP), examinera les données sur l’innocuité et l’efficacité du vaccin et fera des recommandations au CDC.

Surveillance de l'innocuité des vaccins

Après l'autorisation d'utilisation d'un vaccin, y compris les vaccins contre la COVID, plusieurs systèmes de surveillance de l'innocuité seront mis en place pour surveiller les effets secondaires potentiels. Si un effet secondaire grave inattendu est détecté, les experts détermineront le plus rapidement possible s'il s'agit d'un véritable problème de nocivité. Cela sert d'évaluation continue de la sécurité même après la fin des essais cliniques. Pour le vaccin contre la COVID-19, les CDC et FDA ont élargi les systèmes de surveillance de la sécurité afin d’évaluer soigneusement l’innocuité en temps réel et d’assurer que les vaccins contre la COVID-19 soient aussi sûrs que possible.

Pour de plus amples renseignements sur l’innocuité du vaccin contre la COVID-19:


Seules les personnes agréées et formées pour administrer des vaccins pourront vacciner

Seules les personnes agréées et formées dans l’administration des vaccins [en anglais seulement] pourront administrer des vaccins. Une fois le vaccin plus largement accessible au grand public, de nombreux prestataires de soins de santé de différents domaines fourniront le vaccin afin de rendre le vaccin accessible à ceux qui désire se faire vacciner. Ces prestataires pourront administrer le vaccin à la fois dans les cliniques et les hôpitaux et lors d'événements mobiles ou pop-up dans la communauté.

Pour de plus amples renseignements sur le vaccin contre la COVID-19:


Conformément à la loi fédérale sur les droits civils, la santé publique -Seattle & King County ne fait aucune discrimination dans aucun programme ou activité sur la base de la classe protégée d'un individu, y compris, mais sans s'y limiter, la race, la couleur, l'origine national, la religion, l'identité de genre (y compris l'expression de genre), l'orientation sexuelle, handicap, l'âge et l'état matrimonial. Si vous avez une plainte et souhaitez déposer un grief, ou si vous avez une question sur une éventuelle discrimination, veuillez contacter le programme des droits civiques de King County à civil-rights.OCR@kingcounty.gov; 206-263-2446(Veuillez indiquer votre langue pour l'interprétation); TTY relais 7-1-1; ou par courrier (401 5th Ave, Suite 800, Seattle, WA, 98104).


Link/share our site at www.kingcounty.gov/covid/vaccine/french